[Test] la Bedbox de JetKids

By Fanny

Lorsque l’on prend souvent l’avion et que l’on fait des longs courriers, il faut bien trouver des moyens de rendre plus supportables ces nuits qui peuvent être bien difficiles avec des enfants et surtout des tout petits. Parce que il faut le dire, faire nuit blanche dans un demi comas permanent à cause de ce fichu instinct maternel qui nous pousse à surveiller nos chers bambins (une tête qui tombe, une couverture qui glisse, un pied qui dépasse dans l’allée. Etc) est bien la chose dont on se passerait pour un tel voyage.

Mon objectif était donc de trouver au départ un coussin gonflable pour que les enfants puissent s’allonger.

Au fil de mes recherches, mon choix s’est arrêté sur la bedbox de jetkids qui a un côté ludique puisque les enfants peuvent se déplacer à cheval dessus dans l’aéroport. Pour avoir croisé ce genre de valises à plusieurs reprises et vu des étoiles dans les yeux de mes filles, je me suis dit que c’était ce qu’il nous fallait. Sauf que celle là, non seulement on s’en sert pour s’amuser et y mettre ses affaires mais en plus elle permet de transformer le siège en lit !

Nous lui avons même trouvé une fonction supplémentaire à l’aéroport : table d’appoint utilisée ici pour le repas !

Je ne vais pas vous faire la présentation de l’objet car vous pourrez la trouver sur le site de JetKids. A noter que la livraison en passant par leur site (commande pour le Royaume Uni) est très rapide. Je l’ai eu 48h après avoir passé la commande !

Pour ma part, je ne regrette pas le choix pour une utilisation sur les longs courriers. Grace à elle j’ai pu pour la première fois dormir sereinement dans l’avion ! Par contre lors du premier vol, j’ai demandé si je pouvais l’utiliser au personnel et j’ai essuyé un refus. Mais une fois les lumières éteintes pour la nuit je les ai discrètement installées et personne n’est venu m’embêter. Maintenant je m’abstiens d’en parler, juste je l’installe après le repas, mais sans la sangle pour la fixer au fauteuil – sangle non indispensable, elle ne bouge pas. De plus j’ai enlevé les matelas qui prennent de la place et dont on peut parfaitement se passer.

Le plus souvent, je prends l’avion seule avec mes deux enfants (2,5 et 8,5 ans) et sur les courts courriers, nous n’avons généralement pas de bagages enregistrés. Du coup je ne la trouve pas pratique car la capacité de remplissage est beaucoup moins importante qu’avec une valise cabine traditionnelle. Je ne préfère pas m’en encombrer pour des petits trajets.

Le prix est un peu onéreux pour un voyage unique mais pour  des voyages fréquents, à long terme, c’est un excellent investissement. Elle est utilisable dès 3 ans en mode « à cheval » (ma fille de 2,5 ans ne touche pas par terre lorsqu’elle est dessus du coup elle n’est pas très stable) jusque 6-7 ans je dirais. La petite adore se faire balader dessus dans l’aéroport. La grande de 8,5 ans trouve ça très drôle et est à la limite de rentrer dans les gens dans les allées. Elle est vraiment grande pour monter dessus mais je lui en ai pris une sinon ça aurait été le drame : sa soeur aurait eu son super bolide et pas elle !

Par contre pour dormir, il n’y a pas d’âge : j’ai squatté celle de ma petite à côté de moi pour mettre mes jambes en hauteur pendant quasi toute la durée du vol. Grace à ça, pour la première fois, non seulement j’ai dormi, mais cerise sur le gateau, je n’ai pas eu les pieds gonflés à l’arrivée !

Pour les prochains longs courriers, j’utiliserai un coussin gonflable pour moi !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *